La Passion des cépages

 

Les Miquel sont issus d’une longue lignée de vignerons qui possédaient déjà des vignes dans le Languedoc au 18ème siècle.

Ils sont installés au Domaine de Cazal Vieil, à Cessenon au nord de Béziers, dans la belle vallée de l’Orb, sous la tutelle de l’appellation Saint Chinian. Là, ils développent une gamme de vins à vase de cépages uniques ou en assemblage, tels que le viognier et le chardonnay pour les blancs, la syrah, le grenache et le cinsaut pour les rouges et les rosés.

Récemment, Laurent Miquel a fait l’acquisition du Domaine des Auzimes, à Lagrasse au cœur des Corbières viticoles, dont les trente hectares de vignes sont conduits en agriculture biologique. C’est là que, passionné de cépages et d’ampélographie, Laurent Miquel a eu l’idée de planter un cépage blanc très rare en France, l’albarino.

L’albarino, connu aussi sous le nom d’alvarinho, est répandu au nord du Portugal et en Galice. Il aurait été amené en Espagne par les moines de Cluny au moment de la Renaissance. Laurent Miquel suppose que son étymologie « alba-rino » pourrait indiquer qu’il s’agit d’un très ancien vin blanc du Rhin, mais sa véritable origine se perd un peu dans la nuit des temps….

Reste qu’avec quatorze hectares plantés, les Miquel sont les premiers producteurs d’albarino en France. Ils lui trouvent un cousinage avec d’autres cépages blancs comme le petit manseng ou le riesling, et des arômes nobles, qu’un beau terroir calcaire, avec un micro-climat de légère altitude ne peuvent qu’amplifier.

Voir l’article du JOURNAL DU VIN.com