L’appellation Saint Chinian

Une appellation au cœur du Languedoc

De part et d’autre de l’Orb et du Vernazobre, avec les Monts du Caroux et de l’Espinouse en toile de fond, le vignoble de Saint-Chinian s’enroule autour de vingt villages au nord-ouest de Béziers. Il est exposé vers la mer Méditerranée, limité au nord par la garrigue et au sud, il se prolonge par la plaine viticole biterroise. Le vin de Saint-Chinian, un des plus grands Crus de la région étant une A.O.C. (Appellation d’Origine Contrôlée) depuis 1982 pour ses vins rouges et rosés et 2005 pour les blancs.

L’appellation compte 450 producteurs repartis sur les 3 300 hectares de vignoble qui couvre 10% du vignoble Languedocien et qui produit environ chaque année entre 115 000 et 120 000 hectolitres.

Le terroir de l’AOC Saint-Chinian est scindé en deux parties distinctes. Au nord de l’appellation, le sol est composé de schistes, comme dans le vignoble voisin de Faugères. Les vins produits sur les schistes sont de robe profonde, très expressifs en bouche, fruités et peu acides. Au sud de l’appellation, au-delà du village de Saint-Chinian, les sols sont argilo-calcaires. Les vins produits sur ce type de sol sont moins corsés, tout aussi concentrés mais plus ronds et élégantes. En termes de production, 89% sont des vins rouges, 10% sont des rosés et 1% sont blancs.

Cazal Viel est situé au sud de l’appellation et bénéficie d’un beau terroir argilo calcaire. L’influence de la rivière de l’Orb, de la montagne du Caroux et de la Tramontane apporte beaucoup fraicheur à nos cuvées. Lorsqu’il pleut, le vignoble est rapidement séché par le vent de Tramontane, qui, passant par la montagne amène avec lui tous les essences des plantes sauvages de la garrigue (thym, romarin sauvage). Ces essences se déposent sur les fruits. La terre étant très caillouteuse, la vigne produit des fruits très riches et concentrés, dignes représentants de leur Appellation.